Un week-end avec les Scouts du Congo

Publié le par Claire et Loïc

Depuis quelques semaines, les scouts de Bouansa nous prennent un peu de temps, l'occasion pour nous de nous rappeler quelques vieux souvenirs... Au Congo, le mouvement scout a été interdit pendant presque 30 ans durant la période communiste. Il a à nouveau été autorisé dans les années 90 suite à l'arrivée du multipartisme dans le pays. La guerre a ensuite empêcher le développement du mouvement. Le groupe de Bouansa a été créé il y peu. Les chefs sont motivés mais connaissent mal le mouvement et sont très demandeurs de formation sur le scoutisme. Nous voilà donc formateur des chefs et organisateur de jeux scouts. C'est pour nous une belle opportunité de rencontres et d'échanges.

 

Le week-end dernier, les chefs avaient organisé un week-end dans le village de Mfila à quelques kilomètres de Bouansa. Une très riche expérience interculturelle !

 

Le week-end a débuté par une marche de Bouansa jusqu'au village. Il s'avère que les scouts marchent au pas, et à une allure plus proche de la course à pied que de la marche. Nous avons donc parcouru les 15 kilomètres qui séparent Bouansa et Mfila au pas de course et sous un soleil de plomb... Nous sommes arrivés bien fatigués et complètement trempés à Mfila, tandis que la plupart des jeunes semblaient encore en pleine forme. Pas de problème, nous leur avons préparé des jeux olympiques pour l'après midi.

 

Le soir, nous avions préparé quelques jeux et chants pour l'animation d'une petite veillée pour les 30 scouts présents. C'était sans compter sur les deux chorales venant de villages voisins qui nous avaient rejoints et sans tous les habitants du village qui se sont rassemblés autour du feu. Il y avait près de 200 personnes autour du feu quand la veillée a commencée et finallement, le groupe n'avait pas besoin de nous pour cett soirée. La veillée s'est organisée autour de danses, de chants et de sketchs un peu improvisés mais très réussis des scouts. Les congolais sont vraiment de grands musiciens. Une belle soirée !

 

Pour la nuit, nous avons dormi tous dans la petite chapelle du village. Une partie des jeunes dormaient à même le sol sans drap. Nous étions quelque peu mal à l'aise quand nous avons sorti mousses, drap et moustiquaire.

 

La pluie s’était mise à tomber durant la nuit et, heureusement, s’est arrêtée au matin. Mais  nous avons du attendre plusieurs heures le prêtre qui avait prévu de venir célébrer la messe. La pluie retarde beaucoup les emplois du temps... Vers 13h, nous nous sommes entassés avec les chorales et les habitants de Mfila dans la petite chapelle surchauffée pour une messe de 2 heures. Nous avons à nouveau profité des chants de la chorale. Ce fut l'occasion de nombreux discours pour nous remercier de notre visite. Il est difficile pour nous de passer inaperçu par ici. Même si parfois nous souhaiterions être considérés comme les autres chefs scouts du groupe, nous sommes restés l'objet de toutes les attentions au sein du village.

Au moment de notre départ, nous avons à nouveau reçu quantités de cadeaux : des tubercules de manioc, un régime de bananes et un coq (vivant) ! Nous sommes touchés de la très grande générosité des Congolais.

 

Ce week-end à Mfila fut riche en rencontres interculturelles et en échanges. Les scouts congolais n'ont pas tant de choses à apprendre de nous !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Allix et Rémi 11/04/2011 21:14


C'est toujours aussi agréable de vous lire! Scout toujours prêt! Ca c'est du moment fort, et donne tellement envie d'y être. Saluez pour nous tous nos frères scouts en leur disant combien nous
aimons en apprendre sur eux et leur pratique affûtée de la bonne vieille marche à pied : nous admirons leur forme physique. "Trois kilomètres à pied, ça use, ça use..." Bises à vous deux, au
plaisir de vous lire encore bientôt. Colloc & wife.